Cinq exercices pour se dégourdir de YUL à Denpasar

Mis à jour : 11 mars 2018



Pour la première fois de ma vie, j’entamais un périple aérien de plusieurs milliers de kilomètres (16 000 km pour être plus exacte) à la fin février pour me rendre de l’autre côté de la planète.


Non sans anticipation, j’étais fébrile de voir comment je réagirais à un vol de plus de 13h. Je savais que ce serait une expérience particulière et j’étais prête à l’aborder avec curiosité… et patience!


Dans l’Airbus, entre les toilettes et les premières rangées de siège, se trouvait un espace parfaitement disponible pour bouger sur un diamètre d’environ deux pieds (oui, full de place). Trois films, deux séries et plusieurs pages de bouquin plus tard, je m’en suis sortie indemne grâce à ces quelques exercices de dégourdissement que j’ai tenté de faire à chacune de mes visites au petit coin.


1. Extension du tronc


En position assise et recroquevillée sur soi, la chaîne antérieure du corps a plus que besoin de cette ouverture de la cage thoracique et du tronc. Posez les mains sur les hanches à l’arrière et en serrant les fessiers, poussez doucement les hanches vers l’avant en envoyant les épaules vers l’arrière.


2. Flexion du tronc


Les ischio-jambiers ont la vie dure lorsque nous sommes longtemps assis et sont certainement parmi les plus ankylosés du voyage. En gardant les genoux fléchis, plongez votre corps vers l’avant à partir des hanches pour aller embrasser vos jambes avec vos bras. Dans cette position repliée sur vous-même, tentez de déplier les genoux jusqu’à sentir légèrement l’étirement derrière les jambes.


3. Torsion en flexion du tronc


Votre bas du dos vous remerciera pour cette torsion merveilleuse. Dans la position fléchie de l’exercice précédent, posez une main au sol ou agrippez la jambe opposée à la main tout en ouvrant la cage thoracique vers le plafond. Tirez sur la jambe pour accentuer l’étirement. Exécutez des deux côtés.


4. Low squat




Pour dégager les hanches, cet étirement leur permet de bouger plus amplement et de manière multi-directionnelle. Si vous le pouvez, conservez les talons au sol et allez vous asseoir le plus bas possible; si votre flexibilité vous restreint, soulevez les talons. Dans la position accroupie, balancez vos jambes de gauche à droite et gardez le dos droit.


5. Étirement des quadriceps


Encore une fois, ces muscles de la cuisse soumis trop longtemps à un positionnement statique feront du bien à être étirés. Si, comme moi, vous avez tendance à avoir mal aux genoux dans vos transports, cet étirement est un must. Attrapez la cheville derrière vous et tirez le pieds près des fessiers tout en poussant les hanches vers l’avant pour accentuer le stretch.


Pour garder votre corps vigoureux lors de vos déplacements en avion, trouvez-vous un coin plus dégagé et faites ces cinq exercices aux heures, ou aussi souvent que nécessaire!


Bon vol!



Source image: beyondwords.life

© 2020 Isabelle St-Jean Kinésiologie