Détoxifier son frigo ou 5 habitudes alimentaires pour faire un bon ménage

«Vous êtes ce que vous mangez». D'un point de vue purement physiologique, la majorité de ce que nous ingérons est pulvérisé en micro-molécules, absorbé par le système digestif et transformé pour occuper différentes fonctions dans le corps (lui donner de l'énergie, le réparer, le protéger, etc.) Ce que nous mangeons fait donc ultimement partie intégrante de notre organisme. Magie de la bio: une infime molécule de la carotte que vous avez mangée ce midi se trouve maintenant dans une partie microscopique de la rétine de votre oeil droit. Boom, you've been scienced.


Nous sommes ce que nous mangeons aussi parce que nos choix influencent notre état physique et mental. Si vous avez déjà entrepris une diète quelconque dans votre vie, vous savez qu'une alimentation sans variété et pauvre en calories rend faible et de mauvaise humeur. Si vous avez déjà mangé du fast-food quelques jours d'affilée (parce que vous étiez en voyage aux États-Unis, genre (no offense America)), vous vous êtes probablement sentie légèrement nauséeuse et mal dans votre peau à un certain point, ce que j'appellerais l'effet «bleh».


Ce sont deux exemples parmi tant d'autres qui témoignent de l'importance de la qualité de ce avec quoi nous nourrissons notre corps. Heureusement, le choix nous revient.


Curer les excès


Si vous reluquez une cure détox pour les excès que vous avez faits à quelque part cet hiver, je vous recommande de jeter un coup d'oeil à cet article avant de faire votre choix, à moins vraiment de tenir à l'expérimenter, ce que vous ferez avec l'aide d'un spécialiste. Les détox doivent être faites sur mesure à vos besoins particuliers, si besoins il y a.

Pas 100% utile à mon avis; vous cherchez à améliorer votre humeur et votre vigueur physique à long terme et ces effets peuvent rapidement s'obtenir et demeurer en ajustant le moindrement certaines habitudes de vie, en l'occurence commencer à bouger plus et organiser une petite révolution dans son garde-manger.



Cinq modifications à apporter


La nutrition est une médecine en soi et vous pouvez l'utiliser à bon escient de sorte à booster votre corps. On parle de favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire et de conserver un niveau d'énergie optimal grâce à l'intervention chimique des composantes de certains aliments, ou encore par le retrait d'autres composantes néfastes. Souvenez-vous: «vous êtes ce que vous mangez», alors tentez de faire les choix qui puissent vous aider à devenir le meilleur de vous-même!


#1 À bas le jus, vive l'eau!


Dans un contexte idéal, nous devrions boire entre deux et trois litres d'eau par jour pour être adéquatement hydratés et favoriser l'évacuation des toxines. En choisissant d'opter pour du jus, ou tout autre boisson sucrée, on s'hydrate, mais on augmente aussi significativement notre consommation de sucre dans une journée. Pensez à combien d'oranges ont dû être pressées pour remplir votre verre... Probablement la quantité que vous devriez manger dans une journée au complet, c'est-à-dire trois ou quatre.

Trop de sucre, même celui des fruits, ce n'est pas bon. Choisissez l'eau à la place et ajoutez-y l'arôme qui vous plaît avec des herbes ou des fruits coupés par exemple!


#2 Manger ses fibres


Vous voulez un système digestif en santé? Assurez-vous d'aller régulièrement aux toilettes! 💩 Un bon apport en fibres alimentaires assure le transit efficace des résidus de votre digestion qui doivent être évacués du corps. Les garder trop longtemps peut causer des problèmes de santé.


Les fibres permettent de réduire les risques de cancer du colon, de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. Ce sont des guerrières qui chassent aussi le trop plein de cholestérol dans votre corps. Trouvez-les principalement dans les légumineuses, céréales complètes et fruits et légumes entiers.


#3 Éliminer les sucres ajoutés


La consommation de sucres simples, qu'on appelle aussi sucre de table, se trouvant dans nombre de desserts et de produits emballés peut devenir dommageable et est une chose à réduire le plus possible. Trouvez des aliments (céréales, lait, yogourt, etc.) avec la mention «sans sucre ajouté» et organisez-vous pour sucrer de façon naturelle avec du miel, du sirop d'érable ou des fruits frais.


#4 Ajouter de l'ail et des oignons à sa cuisine


Je me suis toujours posé la question, moi qui n'aime pas les oignons, à savoir à quoi ça servait ça de toute façon, à part donner mauvaise haleine. Je dois toutes mes excuses aux oignons que j'ai mis de côté dans mon assiette depuis ma tendre enfance puisqu'avec l'ail, ils forment un duo de combattants antioxydants et anti-cancéreux redoutables. À consommer à profusion.


#5 Consommer fruits et légumes, plus et encore plus


Vous savez maintenant qu'il vaut mieux les consommer en entier pour profiter de leur teneur élevée en fibres, mais vous devez savoir aussi qu'ils sont une source de vitamines et minéraux inestimable. Ils favorisent la vitalité, l'intégrité et le bon fonctionnement des structures de votre corps (avoir une bonne vision, une belle peau, des cheveux sains, un système immunitaire efficace, etc.)


Mangez des légumes à volonté et de trois à cinq fruits par jour, de toutes les couleurs et variétés possible.

6 vues

© 2020 Isabelle St-Jean Kinésiologie