top of page

L’entraînement et le retour au travail en 10 conseils

Dernière mise à jour : 31 août 2023


Femme en forme assise dans le vestiaire au gym regarde son téléphone.
Source photo: popsugar.com


La fin de l'été et le retour «à la normale» des activités de la maisonnée ne vient pas sans sa part de chamboulement d'horaire et de stress collatéral.


C'est une belle petite tornade d'organisation qui doit se produire avant qu'on retrouve enfin notre rythme et nos aises, et comme toutes les autres parties mouvantes de notre vie, l'entraînement tente tant bien que mal de maintenir sa place à l'agenda.


Si tu redoutes l'impact de ce désordre sur toutes les bonnes habitudes que tu as si vaillamment mises en place au cours des derniers mois, voici quelques conseils qui t'aideront à passer à travers cette période sans trop d'égratignures.



Des conseils pour te mettre dans le bon mindset et faire la part des choses


1) Gère tes attentes.


Avant de t'inquiéter par rapport à quoi que ce soit, donne le temps à ta nouvelle routine (et celles des enfants, chum/blonde et équipe de travail) de se placer. Dis-toi aussi que tu ne peux pas t'attendre à pouvoir accorder la même proportion de temps et d'énergie qu’il y a quelques semaines à tous les aspects de ta vie – c'est correct!


Tout ça est TEMPORAIRE et on ne parle que de quelques semaines à être un peu plus sur le qui-vive jusqu'à ce que la frénésie se calme d'elle-même.



2) Aies confiance en toi et en tout ce que tu as accompli jusqu'à maintenant.


Tu ne retombes pas à zéro parce que tu arrêtes ou ralentis ton entraînement pendant une semaine, ou deux ou trois le temps que la vague passe. Fais confiance à ton momentum et à tes ressources internes débordantes. Tes entraînements et ton mode de vie actif sont importants pour toi, et bien que tu doives faire quelques sacrifices en ce moment, ce n’est qu’une question de temps avant que tout se replace.


Btw: s'ajuster en fonction de ses circonstances passagères, c'est aussi ça prendre soin de sa condition physique. 😉



Des conseils pour t’aider à t’organiser




3) Mets tes entraînements à l’horaire à chaque semaine.


C'est la chose la plus facile à faire et celle qu'on néglige le plus! Penser d'avance aux meilleurs moments où insérer tes entraînements te garantit presqu'à 100% que tu réussiras à les faire. Non seulement tu auras choisi une plage horaire stratégique, tu l'auras aussi en tête en commençant ta journée.



4) Prévois des pauses actives.


Ton cerveau a besoin d’espace et d’oxygène pour fonctionner efficacement. Si ta tasse est pleine avec tout le branle-bas de combat, crée des moments dans ta journée pour te poser et respirer à travers tout ça. Ça aidera en plus à te délier de ta position statique et enregistrer plus de pas dans ta journée. Ce n'est pas un «entraînement» à proprement parler, mais ça compte!



5) Pense à tes lunchs.


Quand l’entraînement est plus difficile à gérer, redouble d'attention sur ton alimentation pour que tes gains en entraînement persistent. Si tu manges régulièrement et suffisamment, tu gardes ton corps dans un rythme qui lui permet de maintenir son équilibre.


Un bon lunch consistant avec des collations aideront aussi à ne pas terminer la journée complètement affamé·e.



6) Fais des réserves avant d'être dans le rush.


«Winter is coming.» (Des fans de GoT dans la salle? 😝)


Quand tu as de la broue dans le toupet, ce n’est pas le temps de passer un après-midi à couper des légumes et préparer 25 portions à congeler. Au lieu d'arriver devant le fait accompli et te culpabiliser de ne pas être à ton affaire, prends de l’avance et prépare-toi des repas et collations «de secours». Toute l’énergie dont tu auras besoin le temps venu sera de mettre le four à 350°.



Des conseils en lien avec tes entraînements




7) Effectue un retour progressif à ta routine normale.


Si tu as profité de l'été pour prendre une pause et faire changement dans tes activités, revenir à tes charges ou tes cadences du printemps sera probablement trop raide pour ton corps. Pour éviter les courbatures et le découragement, fais quelques pas en arrière pour mieux repartir là où tu étais rendu·e.



8) Priorise les activités que tu aimes le plus en premier.


Avec des ressources de temps, d’énergie et de motivation limitée, il n’y a pas de mal à t’en tenir à ce qui joindra l’utile à l’agréable. Tu auras plus de facilité à faire de ces activités des moments personnels non-négociables dans ta semaine.



9) Sépare tes entraînements en plus petites séances condensées.


On sait très bien que pour prévoir une heure d’entraînement, il faut en réalité en planifier presque deux (si ce n’est pas plus) avec l’échauffement, la douche, la préparation et le déplacement. Garde tes séances short and sweet et si tu peux, essaie d'en insérer plus fréquemment à l'horaire pour aller chercher ton volume d’entraînement hebdomadaire.



10) Focusse sur l’intensité plutôt que la durée.


En assumant qu’il ne s’agisse pas pour toi d’un retour à l’entraînement après une longue pause, priorise les entraînements par intervalles à haute intensité et vas-y pour des charges plus lourdes en muscu avec pour objectif de faire entre 3 et 5 séries de 3 à 8 répétitions (idéal pour entretenir la force et la composition corporelle). Tu peux choisir une poignée d’exercices fondamentaux et accessoires pour te faire une routine courte, mais efficace.



Je suis là pour t'aider à démêler tout ça. Jète un coup d'oeil à mes options d'encadrement juste ici. 😊


Comments


Commence ton entraînement

aujourd'hui.

Guide images PDF.png
LOGO (13).png
Ton premier plan t'attend. Gratuitement.
bottom of page