Comment ont-ils fait? Analyse d'une mise en forme réussie

J'aime à dire que tous les corps ont le même potentiel d'entraînement. Bien sûr, il ne peuvent tous atteindre un niveau de condition physique comparable de la même façon, mais leur capacité à être développés au-delà de ce que nous pensons être possible, elle, est à portée de main.


Un projet qui change (plus d') une vie


Dernièrement, je suis tombée sur cet article du site BoredPanda.com (en anglais) dépeignant le projet d'une famille chinoise dont le fils, âgé de 32 ans, décida de prendre en main sa santé et celle de ses proches avant la venue de leur premier enfant.

Vous le constaterez, les résultats qu'ils ont obtenus sont remarquables, mais je trouve qu'ils le sont encore plus du fait qu'ils n'étaient certainement pas gagnés d'avance.


J'ai décortiqué pour vous les points forts de leur réussite tels que mentionnés dans l'article et également les points passés sous silence qui ont dû être suivis pour leur garantir du succès.



Comment ont-ils fait?


Nous nous doutons que pour l'une ou l'autre de ces personnes, l'idée même de se retrouver six mois plus tard avec une condition physique finale comme celle sur la seconde photo était probablement inimaginable, voire même saugrenue.

Pourtant, ils en ont tous été capables, non pas parce qu'ils détenaient des qualités qu'il n'est pas donné à tout le monde d'avoir, mais bien pour avoir adopté les stratégies suivantes:


1) Ils se sont donné de petits objectifs et ont commencé en bas de l'échelle.


● Ils ont commencé avec une activité qui les mettait à l'aise vue leur condition physique: la marche rapide. Elle leur a permis de commencer quelque part et donc, d'être plus actifs qu'à l'habitude.

● Ils ont misé sur la régularité plutôt que sur la difficulté de l'activité.

● Une fois la régularité sous contrôle, ils ont cherché à augmenter graduellement leur intensité d'entraînement en commençant à jogger puis en intégrant la musculation.


2) Ils l'ont fait ensemble.


● Sous la direction du fils, ils ont entrepris de s'entraîner ensemble, ce qui leur aura permis de s'encourager mutuellement et d'être responsables de leurs efforts et de leurs résultats en équipe.

● Ils se sont soumis à un régime d'entraînement similaire, mais adapté à chacun. Ce faisant, ils ont pu comprendre et s'identifier au cheminement et aux difficultés vécues par l'autre, se motivant ainsi encore plus.


3) Ils ont mesuré leur progression à des intervalles courts.


● Pour suivre leur progression, ils ont utilisé une méthode qui ne ment pas: le miroir.

● Ils ont évalué leurs résultats à des intervalles courts et réguliers de sorte à 1) avoir la motivation de donner le plein effort entre chaque photo et 2) valoriser les gains, aussi petits soient-ils.


Finalement, bien que non-mentionnés dans l'article, voici deux autres points à considérer pour être confiante et infaillible dans sont projet d'entraînement:


4) L'alimentation joue LE rôle le plus important.


● Peu importe les circonstances et ce qu'on cherche à faire, l'alimentation DOIT être ajustée de manière cohérente avec l'objectif d'entraînement.

● Les changements nutritionnels doivent être faits des points de vue du choix, de la qualité et de la quantité de nourriture.


5) Une fois dans l'engrenage, c'est plus facile qu'on ne le croit.


● Si les points précédents sont suivis, l'habitude s'acquiert rapidement parce qu'elle est supportée par des bases motivationnelles solides.

● Faites confiance à votre corps. En étant de plus en plus actif, ce sera lui qui en redemandera et vous entraîner deviendra quelque chose de routinier.

● Les résultats donnent des ailes. Assurez-vous de toujours faire progresser votre intensité d'entraînement et votre motivation, tout comme les résultats, sera aussi au rendez-vous.



Photo: boredpanda.com

© 2020 Isabelle St-Jean Kinésiologie